Santé Cardiaque

Anticoagulants naturels que vous avez peut-être déjà dans votre cuisine

Juin 14, 2024

Anticoagulants naturels - Dr Axe

Les médicaments anticoagulants ont été impliqués dans des effets indésirables graves, avec d'innombrables rapports de cas indiquant que l'utilisation de ces médicaments peut entraîner une hospitalisation en raison de problèmes tels que des saignements excessifs. En raison de leur potentiel nocif, il est essentiel de connaître les anticoagulants naturels comme alternatives potentielles.

Les caillots sanguins font partie des types de maladies sanguines les plus évitables. En effet, ils peuvent être évités grâce à de simples changements dans votre mode de vie et votre régime alimentaire.

L’ajout d’anticoagulants naturels à votre alimentation et à votre routine de bien-être peut avoir un impact considérable, sans craindre d’effets secondaires indésirables.

Que sont les anticoagulants ?

Les anticoagulants sont utilisés pour prévenir la formation de caillots sanguins potentiellement mortels et susceptibles de provoquer des problèmes de santé graves, comme une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral.

Bien que les caillots sanguins soient nécessaires pour prévenir la perte de sang en cas de blessure et permettre la cicatrisation des plaies, la formation de caillots dans la circulation sanguine peut entraîner des complications dangereuses.

Annonce

Les anticoagulants sont couramment prescrits aux patients souffrant de certaines maladies cardiovasculaires, comme la thrombose veineuse profonde, un rythme cardiaque irrégulier et une maladie des vaisseaux sanguins. Certaines herbes servent également d’anticoagulants naturels en raison de leurs effets anticoagulants.

Types/variétés

Pour les personnes souffrant de certaines maladies sanguines ou cardiaques, l’utilisation d’anticoagulants est nécessaire. Pour la plupart des Américains se trouvant dans ces circonstances, les anticoagulants sont prescrits par les médecins à titre préventif.

Les anticoagulants ou « anticoagulants » sont des médicaments utilisés pour empêcher la coagulation du sang ou permettre la croissance de caillots existants. Ces médicaments ralentissent le processus de coagulation sanguine.

Voici quelques exemples d’anticoagulants:

  • warfarine
  • héparine
  • dabigatran
  • apixaban
  • rivaroxaban

Il existe également des médicaments antiplaquettaires, comme l'aspirine, qui agissent en empêchant les cellules sanguines (ou plaquettes) de s'agglutiner et de créer un caillot.

Certains de ces médicaments sont des substances synthétiques dérivées de produits chimiques présents dans les anticoagulants naturels. Le piment de Cayenne, la cannelle et le gingembre, par exemple, contiennent des composés puissants utilisés pour créer des anticoagulants.

Dans certaines situations, il est possible d'utiliser ces herbes comme anticoagulants plus sûrs, mais les personnes sérieusement préoccupées par de futures maladies cardiaques, comme une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, doivent parler à leur médecin avant d'utiliser une alternative naturelle aux médicaments anticoagulants.

Lire  Souffle cardiaque + 7 façons naturelles d'améliorer la santé cardiaque

Top 8 des anticoagulants naturels

1. Curcuma

Le curcuma agit comme un anticoagulant naturel et a des effets antiplaquettaires. Une étude publiée dans Rapports BMB indique que la curcumine, le polyphénol bénéfique du curcuma, inhibe la thrombine, une protéase qui joue un rôle dans la coagulation sanguine.

Les chercheurs ont conclu que la consommation quotidienne d’épices au curry pouvait aider à maintenir le statut anticoagulant.

2. Poivre de Cayenne

Cayenne contient du salicylate, un agent anticoagulant naturel apprécié pour ses effets antithrombose. En plus de cela, il contient également de la capsaïcine, dont les propriétés hypolipidémiantes, antihypertensives, antidiabétiques et anti-obésité ont été démontrées dans plusieurs études.

Pour ces raisons, le poivre de Cayenne est souvent pris sous forme de capsules pour favoriser la santé cardiovasculaire et la circulation sanguine.

3. Cannelle

La cannelle, en particulier la cannelle cassia, est riche en coumarine, un puissant anticoagulant qui est en fait utilisé pour fabriquer de la warfarine. Cela dit, des recherches suggèrent que l’utilisation de suppléments de cannelle pendant une période prolongée peut être problématique, pouvant entraîner des problèmes hépatiques dus à une consommation accrue de coumarine.

Au lieu d'utiliser des suppléments de « vraie cannelle », il est préférable de consommer de la cannelle dans votre alimentation normale en l'ajoutant aux repas et aux boissons.

4. Gingembre

Comme le poivre de Cayenne, le gingembre contient du salicylate, un produit chimique étudié pour sa capacité à prévenir la thrombose. Les études animales indiquent que le salicylate induit une anticoagulation modérée et peut prévenir la thrombose veineuse sans provoquer de complications hémorragiques.

L'utilisation du gingembre pour ses propriétés anticoagulantes gagne en popularité à mesure que les gens recherchent des approches plus naturelles que les anticoagulants conventionnels.

Annonce

Cependant, des recherches mettent en garde les utilisateurs qui combinent des suppléments oraux de gingembre et de la warfarine. Bien que les données à ce sujet aient été jugées insuffisantes, assurez-vous d’en discuter avec votre professionnel de la santé avant de combiner les traitements.

5. Ail

La consommation quotidienne d’ail, en particulier d’ail cru, peut être utile pour prévenir la thrombose. Des études suggèrent que l'ail agit comme anticoagulant.

Une étude a évalué la sécurité de l’utilisation de l’extrait d’ail avec la warfarine, un anticoagulant couramment prescrit. Les chercheurs ont découvert que l'extrait d'ail est relativement sûr et ne présente aucun risque sérieux pour les patients sous warfarine ou sous traitement anticoagulant oral, à condition qu'ils soient surveillés par un professionnel de la santé.

Lire  Symptômes d’hypertension artérielle que vous pouvez inverser naturellement

6. Vitamine E

La vitamine E est un anticoagulant naturel en raison de ses effets anticoagulants. Des études confirment que la vitamine E a une activité anticoagulante et agit comme un puissant anticoagulant.

Prendre des suppléments de vitamine E et consommer des aliments contenant de la vitamine E peut aider à prévenir les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Certains des meilleurs aliments riches en vitamine E comprennent l'avocat, les amandes, les graines de tournesol, les épinards, le brocoli et la mangue.

7. Exercice

Rester actif aide à prévenir la formation de caillots sanguins, il est donc important de bouger votre corps et de faire de l'exercice régulièrement. Il est largement admis que l’activité physique quotidienne est associée à une meilleure santé cardiovasculaire en raison de ses effets positifs sur la tension artérielle, la circulation sanguine, le cholestérol et la sensibilité à l’insuline.

Essayez d'ajouter au moins 30 minutes d'exercice par jour à votre emploi du temps. Cela peut inclure tout type de mouvement qui fait battre votre cœur, y compris la marche en montée, le yoga, l'haltérophilie et le vélo.

Assurez-vous de boire beaucoup d’eau pendant l’exercice pour rester également hydraté.

Il est également important d’éviter de rester assis pendant une période prolongée. Assurez-vous de vous lever, de bouger et de vous étirer tout au long de la journée pour favoriser la circulation sanguine.

8. Huile essentielle d’hélichryse

Bien que les recherches sur les humains soient limitées, des études sur des rats suggèrent que l’utilisation topique de l’huile essentielle d’hélichryse a des effets vasorelaxants. Cela signifie qu’il détend les vaisseaux qui transportent le sang et peut aider à réduire l’hypertension artérielle.

Comment ajouter au régime

Il est facile d’ajouter ces anticoagulants naturels à votre alimentation. Ils peuvent être inclus dans les repas pour ajouter de la saveur et des bienfaits nutritionnels.

Une autre façon de consommer ces herbes et épices est le thé. Le thé au curcuma et au gingembre peuvent être préparés à la maison et ajoutés à votre routine de santé quotidienne.

Ces herbes sont également disponibles sous forme de capsules ou d'extraits, mais si vous envisagez de compléter avec des doses plus élevées comme celle-ci, assurez-vous d'en discuter au préalable avec votre médecin.

En plus d'ajouter des anticoagulants naturels à votre alimentation pour réduire le risque de caillots sanguins, il est important d'avoir une alimentation saine, équilibrée et riche en nutriments. Maintenir un poids santé et réduire l’inflammation sont essentiels, car ils favorisent des niveaux de cholestérol et de tension artérielle sains.

Lire  6 façons naturelles de gérer les symptômes de la cardiomyopathie

Voici un aperçu rapide de ce que vous devriez manger pour améliorer votre santé globale:

  • légumes colorés
  • légumes-feuilles foncés
  • des fruits
  • les légumineuses
  • grains entiers
  • aliments oméga-3
  • graisses saines

En plus d'introduire des aliments sains pour le cœur dans votre alimentation, il est également essentiel d'éviter les aliments qui nuisent à votre corps. Cela comprend les aliments contenant des édulcorants artificiels, du sucre, des glucides raffinés, des sodas light, des produits de boulangerie à base de gras trans et une consommation excessive d'alcool.

Risques et effets secondaires

Avant d'utiliser des anticoagulants naturels pour prévenir la formation de caillots sanguins, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé et assurez-vous que ces aliments et suppléments n'interfèrent avec aucun de vos médicaments actuels.

Le sang clair est-il mauvais ?

Comme tout ce qui touche à la santé, vous avez besoin d’un équilibre. Votre sang ne peut pas devenir si fluide qu'il ne puisse plus former de caillots et vous risqueriez des saignements excessifs.

Quelles vitamines ou quels aliments faut-il éviter lorsque l'on prend des anticoagulants? Cela dépend du type d'anticoagulants que vous utilisez, mais il peut être problématique de combiner des médicaments anticoagulants avec des anticoagulants naturels comme le curcuma, la cannelle, le gingembre, l'ail et le poivre de Cayenne.

Le problème est de trop fluidifier le sang, alors avant de prendre ces herbes, parlez-en à votre médecin. Cependant, la consommation de ces herbes dans des portions de nourriture normales ne devrait pas poser de problème.

Ces options naturelles peuvent ne pas être aussi efficaces que les médicaments anticoagulants, donc si vous comptez sur ceux-ci pour prévenir un problème de santé existant, consultez d'abord votre médecin pour être sûr qu'il s'agit de la méthode de traitement adaptée à vos besoins.

Conclusion

  • Les anticoagulants naturels aident à prévenir la formation de caillots sanguins qui peuvent entraîner des problèmes de santé graves, comme une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.
  • Souvent, des anticoagulants conventionnels sont prescrits pour prévenir une coagulation sanguine dangereuse, mais bon nombre de ces médicaments ont des effets secondaires indésirables.
  • Lorsque cela est approprié et conseillé par un professionnel de la santé, l'utilisation d'anticoagulants naturels, tels que la cannelle, le gingembre, le poivre de Cayenne et l'ail, a des effets antithrombose et anticoagulants, améliorant ainsi la santé cardiovasculaire et le bien-être général.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *