Traitements

Thérapie à l’ozone: doit-elle être approuvée pour un usage médical?

Juil 4, 2024

Thérapie à l'ozone - Dr Axe

Lorsque vous entendez parler de thérapie à l'ozone, vous vous demandez peut-être comment un gaz présent dans l'atmosphère terrestre peut éventuellement servir d'agent thérapeutique. Il existe beaucoup de scepticisme à l'égard de ce type de médecine alternative, mais les recherches suggèrent qu'en fournissant de l'oxygène puissant, les bienfaits de l'ozone sont réels.

Cela dit, l’ozone est une molécule instable et son utilisation à des fins thérapeutiques comporte certainement des risques. La Food and Drug Administration des États-Unis a conclu qu’il n’avait aucune application médicale utile connue, bien que certaines études suggèrent le contraire.

Alors, quel est le problème avec la thérapie à l'ozone? S’agit-il d’un agent peu étudié, mais potentiellement impressionnant, ou devriez-vous éviter complètement ce type de thérapie ?

Qu’est-ce que la thérapie à l’ozone ?

La thérapie à l'ozone implique l'utilisation d'ozone (O3), une forme puissante d'oxygène, comme agent désinfectant introduit dans les zones affectées du corps. Le gaz coloré est utilisé pour améliorer l’apport d’oxygène et renforcer la réponse du système immunitaire.

L'ozone est l'oxydant naturel le plus puissant. Il est produit dans la nature par la foudre et l'irradiation ultraviolette.

Annonce

L'ozone médical est produit en faisant passer de l'oxygène de qualité médicale à travers la décharge d'ozone, ce qui donne un mélange gazeux de 1 à 5 pour cent d'ozone et de 95 à 99 pour cent d'oxygène.

La thérapie à l'ozone n'est pas approuvée par la FDA et ne peut donc pas être pratiquée aux États-Unis par des professionnels de la santé. Certains chercheurs et médecins soutiennent son utilisation pour certaines conditions médicales, bien que davantage d’essais cliniques sur l’homme soient nécessaires pour évaluer son innocuité et son efficacité.

Comment ça marche/utilisations

L'ozone médical est utilisé pour réduire les effets nocifs des bactéries, virus, champignons, levures et protozoaires. Il est utilisé pour désinfecter et traiter les maladies causées par ces envahisseurs.

Lire  Bienfaits de la phytothérapie: une médecine naturelle fondée sur la science

Il agit en perturbant la croissance des cellules bactériennes et fongiques et le contact virus-cellule par oxydation.

Les cellules vulnérables à l’invasion d’agents pathogènes étrangers, comme les virus, sont également sensibles à l’oxydation, ce qui correspond exactement à la manière dont l’ozone agit pour perturber leur croissance, les éliminer et permettre le remplacement de cellules saines.

La fonction fondamentale de l’ozone est de protéger les humains des effets dangereux des rayons UV. On le trouve naturellement sur Terre, à des concentrations parfaitement compatibles avec la vie.

Bien que ce gaz ait des effets dangereux, les chercheurs ont exploré son potentiel thérapeutique.

Comment administrer l’ozonothérapie ? En médecine, les doses thérapeutiques contrôlées sont utilisées de plusieurs manières, mais elles ne sont ni ingérées ni inhalées.

À l’état gazeux, les utilisations de l’ozone comprennent:

  • Injection directe: L'ozone gazeux est utilisé par voie intraveineuse pour traiter les organes internes et oxygéner le sang. Les injections intramusculaires sont également courantes.
  • Autohémotransfusion: Cette forme de thérapie à l'ozone consiste à prélever du sang du corps, à le mélanger avec de l'ozone gazeux, puis à réinjecter le sang oxygéné.
  • Insufflation rectale: Cette méthode consiste à introduire de l'ozone gazeux par le rectum afin qu'il puisse pénétrer dans le côlon et la circulation sanguine.
  • Exposition cutanée: L'ozone gazeux est utilisé sur la peau à travers un sac scellé ou une chambre médicale, un peu comme l'oxygénothérapie hyperbare.

Avantages potentiels pour la santé

La recherche indique que les maladies et problèmes de santé parfois traités par ozonothérapie comprennent:

  • plaies infectées
  • pied diabétique
  • maladies virales
  • SRAS
  • sida
  • troubles circulatoires
  • une maladie vasculaire périphérique
  • troubles respiratoires
  • dégénérescence maculaire
  • rhumatisme/arthrite
  • cancer

1. Fonctionne comme agent antibactérien et antifongique

Des études montrent que l'ozone agit comme un agent antibactérien utilisé pour traiter les infections buccales et les plaies. Lorsque les bactéries sont exposées à l’ozone, les phospholipides et les lipoprotéines présents à l’intérieur de l’enveloppe cellulaire bactérienne sont oxydés et réduits.

Lire  8 avantages de la massothérapie (réduire la douleur, accélérer la guérison et plus encore)

Cela agit de la même manière sur les parois cellulaires fongiques, permettant à l’ozone d’inhiber la croissance fongique en interférant avec son cycle de reproduction.

2. Améliore les réponses immunitaires

La thérapie à l'ozone agit pour prévenir les réponses inflammatoires causées par des agents pathogènes. Des études montrent qu’il diminue considérablement les cytokines pro-inflammatoires sans provoquer de toxicité ni d’effets secondaires graves.

Il active également le système immunitaire et est utilisé comme désinfectant pour traiter les maladies.

3. Augmente la production d’antioxydants

La thérapie à l'ozone agit en augmentant la production endogène d'antioxydants, ce qui lui permet d'augmenter l'oxydation et de soutenir la fonction immunitaire. La recherche indique qu’en augmentant la production d’antioxydants, l’ozone favorise la cicatrisation des plaies et combat les infections.

Annonce

4. Favorise la cicatrisation des plaies

La thérapie à l'ozone peut améliorer la circulation, détruire les micro-organismes, notamment les bactéries et les virus, améliorer l'apport d'oxygène et moduler le système immunitaire. Pour ces raisons, il est utilisé comme thérapie alternative pour la cicatrisation des plaies et du pied diabétique.

Est-ce sûr?

La thérapie à l’ozone suscite beaucoup de scepticisme en tant que médecine alternative en raison de sa structure moléculaire instable.

L'ozonothérapie est-elle mauvaise pour vous ? Les chercheurs conviennent que la toxicité de l'ozone dépend de la concentration et de l'administration sur le site approprié.

Autrement dit, s’il n’est pas utilisé correctement, il peut certainement être dangereux.

Un problème majeur avec l’ozone réside dans les dommages qu’il peut causer lorsqu’il est inhalé dans les poumons. Il augmente considérablement la résistance des voies respiratoires, sans modifier l’élasticité du poumon, entraînant de graves problèmes tels que:

  • essoufflement
  • gonflement des vaisseaux sanguins
  • mauvaise circulation
  • risque d'accident vasculaire cérébral et de problèmes cardiaques
Lire  Avantages de la thérapie d'inversion pour les maux de dos et les mauvaises postures

Le contact direct avec les yeux, les injections d'ozone et l'exposition rectale présentent également un risque d'effets secondaires. Si l'ozone est inhalé, il peut provoquer des irritations, des brûlures, de la toux, des maux de tête et des nausées.

Dans certains États, l’utilisation de l’ozonothérapie n’est pas approuvée par les médecins et les naturopathes. Il n’est ni approuvé ni réglementé par la FDA car il n’existe pas suffisamment d’études à long terme sur l’homme pour prouver son innocuité et son efficacité.

Risques et effets secondaires

Les risques et les effets secondaires de l’ozonothérapie proviennent de sa nature imprévisible. Le gaz est instable et, s’il est mal dosé ou mal administré, il peut provoquer une toxicité.

L’exposition à des niveaux élevés d’ozone peut endommager les globules rouges et la fonction pulmonaire. L’utilisation d’injections d’ozone présente également des dangers potentiels, et davantage d’essais sur l’homme sont nécessaires pour comprendre sa sécurité.

La thérapie à l'ozone n'est pas une modalité de traitement courante, mais elle est utilisée dans certains cas. Pour réduire le risque d'effets secondaires, assurez-vous que votre fournisseur de soins de santé est bien formé.

Parlez à votre médecin des risques potentiels pour la santé avant le traitement.

Conclusion

  • La thérapie à l'ozone consiste à utiliser de l'ozone gazeux pour faciliter la cicatrisation des plaies, l'oxygénation et les infections graves. Les preuves sur cette forme de médecine alternative font défaut, mais certains chercheurs vantent son potentiel thérapeutique.
  • L'utilisation de l'ozone médical n'est pas approuvée par la FDA car il est considéré comme un gaz toxique sans application médicale utile connue.
  • Il existe de nombreuses formes d'ozone, notamment l'eau ozonée, l'autohémothérapie, l'ozonothérapie IV et les chambres à ozone. Ces pratiques comportent des dangers potentiels, notamment la toxicité, la perte de la capacité pulmonaire et les problèmes cardiaques.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *