Santé Mentale

Quelles sont les causes des comportements d’auto-sabotage? (Et comment s'arrêter ?)

Juil 9, 2024

Auto-sabotage - Dr Axe

Êtes-vous coupable de comportements d’auto-sabotage qui vous empêchent d’atteindre vos objectifs et réduisent votre confiance en vous? Si c'est le cas, vous n'êtes pas seul.

C'est un problème courant qui se produit souvent sans même s'en rendre compte. L’auto-sabotage peut être enraciné dans des sentiments d’inutilité ou de peur et nuire souvent à nos progrès, à nos relations et à notre santé en général.

La première étape consiste à réaliser que l’auto-sabotage est un modèle de comportement que vous adoptez, souvent sans même vous en rendre compte. Ensuite, vous devez identifier les déclencheurs qui provoquent des actions autodestructrices.

Qu’est-ce que l’auto-sabotage ?

L'auto-sabotage se produit lorsque vous adoptez des comportements ou des pensées qui interfèrent avec vos objectifs de longue date et créent des problèmes dans votre vie. Ces comportements, qu’ils soient intentionnels ou inconsciemment, vous empêchent de vivre la vie que vous espérez et conduisent à des sentiments d’insécurité, de ressentiment et de jugement de soi.

Pourquoi les gens le font-ils ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une personne peut adopter des comportements autodestructeurs. Il peut être difficile pour vous de déterminer exactement pourquoi vous luttez contre des comportements d'auto-sabotage, mais un bon point de départ est d'examiner quels comportements entravent votre capacité à atteindre vos objectifs de vie, qu'il s'agisse d'objectifs alimentaires, de forme physique, relationnels, professionnels ou personnels.

Annonce

1. Peur

La peur est un facteur majeur des comportements d’auto-sabotage. Vous pouvez avoir peur d’échouer ou même avoir peur de réussir, ce qui peut sembler inhabituel mais qui se produit lorsque le chemin vers le succès est stressant.

Il n'est pas rare que les gens craignent ce qui se passera lorsqu'ils atteindront finalement un objectif, et adopteront donc des comportements qui rendront la réalisation plus difficile ou improbable.

2. Insécurités

L'auto-sabotage peut se produire lorsqu'une personne ne se sent pas suffisamment en confiance ou suffisamment digne pour trouver le bonheur ou atteindre un objectif. Les insécurités empêchent les gens d’aller de l’avant et réduisent leur motivation.

3. Besoin de contrôle

L’incertitude quant à de nouveaux résultats, peut-être positifs, peut mettre les gens mal à l’aise, les conduisant à des comportements d’auto-sabotage qui les ramènent à des situations plus « confortables ». Dans ce cas, le confort est simplement un lieu ou une émotion qu’ils ont déjà vécu, même si elle est négative.

Lire  7 traitements naturels efficaces contre les troubles affectifs saisonniers

4. Placer le blâme

Si vous pointez du doigt chaque fois que quelque chose ne va pas, vous risquez de vous auto-saboter en rejetant le blâme au lieu d'assumer la responsabilité ou en réalisant que parfois les choses ne se passent pas comme prévu.

De plus, rejeter la faute sur les autres ne vous permet pas d’apprendre et de grandir dans des situations difficiles. Il est assez facile de blâmer les autres face à l’adversité, mais en quoi cela contribue-t-il à vos relations et à votre croissance personnelle?

5. Procrastination

Il n'est pas rare de tergiverser ou d'hésiter avant de se lancer dans une tâche importante. Cela peut être une réaction à la peur ou au manque de motivation, mais la procrastination est une forme d’auto-sabotage.

Connexes : Qu'est-ce qu'un monologue interne ? (Et est-ce que tout le monde en a un ?)

Panneaux

Vous vous demandez si vous avez adopté des comportements autodestructeurs dans votre propre vie? Voici quelques signes courants:

  • procrastination chronique
  • pensées persistantes et autodestructrices
  • pensant que tu n'es jamais assez bien
  • se rabaisser
  • manger émotionnellement
  • éviter les tâches qui doivent être accomplies
  • blâmer les autres quand quelque chose ne va pas
  • à la recherche d'une gratification instantanée
  • être incapable d'atteindre même des objectifs à court terme
  • ne jamais se sentir satisfait, même après avoir atteint un objectif
  • repousser ou provoquer des bagarres avec des personnes qui vous aiment
  • sortir avec des gens qui ne vous traitent pas bien

Causes

Quelles sont les causes d’un comportement autodestructeur? Il existe plusieurs raisons pour lesquelles une personne peut prendre des habitudes d’auto-sabotage ou entraver sa propre capacité à réussir.

  • Anxiété et stress: Si une situation provoque des sentiments de stress ou d'anxiété, il est courant de la repousser pour éviter des émotions négatives. Cela peut être de l'anxiété à propos d'un nouvel emploi ou d'une nouvelle relation, ou même de l'anxiété à propos de quelque chose qui se passe bien dans votre vie.
  • Peur de l'échec: La peur peut conduire à un état d’esprit et à des comportements négatifs et peut vous éloigner encore plus de la réalisation de vos objectifs. Cela peut être dû à un manque de confiance en soi ou à des situations passées qui ne se sont pas déroulées comme prévu.
  • Traumatisme de l'enfance ou schémas malsains: Les personnes qui ont été rabaissées dans leur enfance ou qui ont subi un traumatisme durant leur enfance peuvent adopter des comportements d'auto-sabotage. C’est une façon de répéter le modèle « confortable ». Au fil du temps, ces actions semblent normales et tout ce qui les entoure déclenche de la peur ou de l’inconfort.
  • Relations négatives: Des relations malsaines passées peuvent vous causer des problèmes de confiance et contribuer à votre estime de soi.
  • Ennui: Il est vrai que l'ennui peut conduire à l'auto-sabotage, car vous perdez le désir de vous concentrer sur quelque chose, comme une relation, un travail ou une tâche.
  • Dépendance: La dépendance à la nourriture, à l’alcool, aux drogues, au jeu et à d’autres tentations peuvent certainement provoquer des comportements et des croyances dysfonctionnels.
Lire  Étude: La rage violente au volant est en hausse

Comment arrêter de vous auto-saboter

1. Créez un tableau de vision

Un tableau de vision est une forme de visualisation qui aide à promouvoir l'établissement d'objectifs et facilite la priorisation de vos valeurs. Il met en évidence ce que vous attendez de votre vie et comment vous comptez y parvenir.

Créer un tableau de vision et le conserver dans un endroit très visible de votre maison, comme votre chambre, vous aide à arrêter de vous auto-saboter et à garder à l'esprit vos objectifs à court et à long terme.

La recherche indique que l’établissement d’objectifs a un effet positif sur la santé mentale et peut avoir un effet positif sur le rétablissement personnel. Cela peut donc certainement être un outil utile pour les personnes coincées dans un cycle d’auto-sabotage.

2. Identifiez les facteurs de stress

Pour mettre fin aux comportements d’auto-sabotage, vous devez identifier ce qui déclenche vos actions. Lorsque vous vous sentez stressé ou que vous adoptez des comportements autodestructeurs, écrivez la situation, ce que vous ressentez et comment vous avez géré la situation dans un journal.

Au fil du temps, vous remarquerez des tendances et serez en mesure d'identifier les événements qui déclenchent votre stress et comment vous pouvez y réagir de manière plus saine.

Annonce

3. Communiquez avec vos proches

Vous repoussez peut-être vos proches en raison de modèles relationnels que vous avez vécus lorsque vous étiez enfant ou dans le passé. Pour découvrir pourquoi vous sabotez des relations importantes, la tenue d'un journal peut vous aider à comprendre des schémas ou des habitudes courantes.

Lire  Rapport sur le bonheur dans le monde : où se classent les États-Unis ?

Assurez-vous de communiquer avec vos proches au sujet de vos découvertes et travaillez à répondre positivement lors des conversations afin de construire des relations plus saines.

4. Pratiquez un discours intérieur positif

Un discours intérieur positif, c'est lorsque votre récit interne ou votre voix intérieure est édifiant et alimenté par des pensées compréhensives. Contrairement au discours intérieur négatif, qui peut conduire à une faible estime de soi et à un manque d’estime de soi, le discours intérieur positif aide à réduire le stress, à atténuer l’anxiété et à encourager des habitudes saines.

Travaillez à changer votre discours intérieur en vous entraînant, peut-être en utilisant des phrases positives ou des mantras, et en vous concentrant sur vos propres soins personnels tout au long de la journée.

5. Obtenez une assistance professionnelle

Si vous n'êtes pas en mesure de contrôler vous-même vos comportements d'auto-sabotage, il est peut-être temps de demander l'aide d'un professionnel. La thérapie, comme la thérapie cognitivo-comportementale, s’est avérée être une excellente option pour les personnes qui se livrent à des actions autodestructrices.

Cela aide à faire remonter les causes de l’auto-sabotage à la surface afin que vous puissiez y faire face et formuler un plan pour mieux répondre à vos déclencheurs ou facteurs de stress.

Conclusion

  • L'auto-sabotage se produit lorsqu'une personne adopte des comportements qui réduisent sa capacité à atteindre ses objectifs.
  • Il existe plusieurs raisons pour lesquelles quelqu'un peut être coincé dans un cycle d'auto-sabotage, notamment le manque de confiance, la peur, la procrastination et la tendance à rejeter la faute sur les autres lorsque quelque chose ne va pas.
  • Il existe des moyens d'arrêter l'auto-sabotage, notamment en identifiant les déclencheurs de stress et de négativité, en élaborant un plan d'objectifs avec un tableau de vision, en pratiquant un discours intérieur positif, en communiquant avec vos proches et en demandant l'aide de professionnels lorsque vous n'en êtes pas capable. changez vos comportements par vous-même.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *