Régimes

Une nouvelle recherche définit les lignes directrices du « régime de longévité »

Juil 10, 2024

Régime longévité - Dr Axe

On nous a tous répété à maintes reprises que la nourriture est un médicament et qu’elle a la capacité d’altérer notre santé et nos capacités fonctionnelles. Cependant, les facteurs concernant quoi, comment et quand manger pour une santé optimale restent des sujets quelque peu controversés, tout comme le meilleur régime de longévité.

Nous pouvons apprendre des zones bleues que certaines directives alimentaires peuvent avoir un impact majeur sur votre durée de vie, mais comment mettre ces connaissances à profit pour l’adulte américain moderne ?

Récemment, des chercheurs ont utilisé des informations recueillies pendant plus d’un siècle pour définir un « régime de longévité », ou une approche alimentaire qui conduit à une vie plus longue et plus saine. Ils ont découvert que manger certains aliments et en éviter d’autres peut augmenter la durée de vie de 10,7 ans chez les femmes et de 13 ans chez les hommes, s’il est commencé à 20 ans. S’il est commencé à 60 ans, le régime de longévité peut augmenter l’espérance de vie de huit. ans, selon l'étude.

Résultats de l'étude: résultats du régime de longévité

Une analyse des études publiées en avril 2022 dans la revue Cellule se concentre sur l’identification des stratégies nutritionnelles qui ont démontré leur capacité à retarder le vieillissement ou à prévenir les maladies. Sur la base des informations recueillies, les chercheurs ont défini un régime de longévité susceptible d’optimiser la durée de vie et la santé des humains.

L'étude a conclu que le respect de ces directives alimentaires constituerait un complément précieux aux soins de santé standards et pourrait être pris comme mesure préventive pour éviter la morbidité et maintenir la santé jusqu'à un âge avancé.

Annonce

Lire  18 collations céto: pleines de graisses saines + délicieuses

Selon les chercheurs, voici les lignes directrices du régime de longévité :

  • Consommation de glucides complexes moyennement élevée. Une consommation élevée de glucides complexes chez les adultes sans obésité ni résistance à l’insuline réduira la fragilité, en particulier chez les personnes âgées, et fournira de l’énergie.
  • Apport faible mais suffisant en protéines, majoritairement d'origine végétale ou poisson. L'apport en protéines, composé principalement de légumineuses, est idéal, car elles contiennent une faible teneur en méthionine et en autres acides aminés, qui contribuent à la réduction de l'activité pro-vieillissement. Les viandes rouges et transformées doivent être réduites ou évitées. S'en tient principalement aux principes d'un régime alimentaire à base de plantes.
  • La consommation de graisses devrait représenter 30% de l’énergie. Cela inclut les graisses saines d’origine végétale, notamment les noix.
  • Jeûne intermittent. Une période de jeûne intermittente quotidienne de 12 à 13 heures est recommandée.

Comment manger pour durer

Les chercheurs de l’étude ont identifié un ensemble de principes alimentaires qui, sur la base de données, conduisent à une durée de vie plus longue. Contrairement à un régime alimentaire, ils ont noté que, de manière plus générale, une alimentation riche en glucides complexes et pauvre en protéines est idéale.

Lorsqu'il s'agit de choix alimentaires spécifiques, cela peut être différent selon les cultures ou même les préférences, mais voici quelques points de départ sur la façon de manger pour la longévité, basés sur cette étude récente:

  1. Les glucides complexes constituent l'essentiel de votre alimentation, notamment les céréales complètes : orge, amarante, riz brun, sarrasin, quinoa, farro, millet, avoine, épeautre et teff.
  2. Apport modéré à faible en protéines, notamment végétales : lentilles, pois verts, quinoa, pois chiches, graines de chanvre, graines de citrouille et levure nutritionnelle. Pour les protéines de viande, le poisson sauvage est recommandé.
  3. Graisses saines modérées à faibles: avocat, huile d’olive extra vierge, huile de noix de coco, noix et graines.
Lire  Qu’est-ce que le régime aux œufs durs ? Avantages, comment suivre, risques et plus

En plus de ces aliments destinés à prolonger la vie, les fruits et légumes riches en nutriments fournissent des antioxydants qui combattent les maladies. Quelques bons exemples incluent les légumes-feuilles, les baies, l’ail, les oignons, les herbes et les épices.

Éviter certains aliments fait également partie du régime de longévité, notamment les viandes rouges et transformées. Il est recommandé de réduire ou d'éviter les aliments riches en sucre, les produits à base d'ingrédients artificiels et les articles emballés.

Qu’en est-il des autres prolongateurs naturels de la vie? Nous savons que les changements de mode de vie, comme passer plus de temps à l’extérieur, augmenter l’activité physique, entretenir des relations sociales et répandre la gentillesse, sont également efficaces pour augmenter la durée de vie.

Conclusion

  • Une analyse des études publiées dans la revue Cellule se concentre sur la définition de stratégies nutritionnelles dont il a été démontré qu’elles retardent le vieillissement ou préviennent les maladies.
  • Sur la base des informations recueillies, les chercheurs suggèrent un régime de longévité susceptible d’optimiser la durée de vie et la santé des humains. Il comprend un apport élevé en glucides complexes et un apport modéré à faible en protéines végétales ou de poisson, ainsi qu'un apport modéré à faible en graisses saines.
  • Selon les résultats de l'étude, les aliments idéaux comprennent les céréales complètes, les légumineuses et les noix, ainsi qu'une certaine consommation de poisson sauvage.
  • Les directives du régime de longévité incluent également le jeûne intermittent de 12 à 13 heures par jour.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *